AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 hold'em like doing in texas plays ☾

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Parchemins : 1
Elève à Serpentard
Elève à Serpentard
MessageSujet: hold'em like doing in texas plays ☾   Dim 13 Oct - 21:32



Poley P. Plums

Identité du Personnage


Âge : 16 ans Maison : Serpentard bobo, je joue pas aux justiciers ni aux intellos. Année d'étude/Matière enseignée : Sixième année Orientation sexuelle : j'dois avouer que les biceps et les pecs me font craquer plus que la manucure et les seins. Après, un peu de rouge à lèvres et d'alcool, j'réponds pas de mes actions.. Statut affectif : trop catin pour tes beaux yeux célibataire.
Baguette : Baguette souple en bois d'érable, crin de licorne, 24,3 centimètres. Patronus : Une fouine. Épouvantard : les arachnides en général. Odeur de l'Amortensia : une odeur de shampoing, de papier aussi un peu. Et on sent d'la menthe, ou un truc comme ça. Balai : Friselune. Animal de compagnie : toujours fourrée avec mon lézard, ça fait fuir les greluches. ♥ et les mecs aussi, mais chut





Histoire du personnage

Titre 1

Tu sais pas trop pourquoi, mais ta vie a jamais été cool. T'aurais aimé être comme ces filles que tu critiques, parce qu'elles avaient la classe avec leur rouge à lèvres carmin. T'aurais souhaité traîner avec elles, parler mode et tenues vestimentaires. T'aurais voulu qu'elles te disent que l'eye-liner façon égyptienne, c'était super swag, que s'épiler les sourcils en arques, ça aussi c'était swag. Elles t'auraient dit que tes cheveux roux, c'était pas vraiment cool en revanche. Non, parce que ta tignasse, c'est un sacré délire, et tu le sais. Mais t'y peux rien, toi, c'la génétique tout ça.

Depuis que t'es gosse, t'as jamais rien compris. C'pas que t'étais stupide, ou quoi. C'est juste que t'étais ailleurs. Tu vivais dans un monde assez perché, un peu plus au dessus des nuages. Tu rêvais du prince au sourire Colgate avec la veste DC shoes, parce que c'était vraiment classe dans la pub. T'avais dix ans déjà que tu t'es trompé de chemin. T'avais les jeunes filles autour de toi qui rêvaient de maquillage, et toi tu rêvais de grosses baskets et de langage de « thug ». Tes parents aimaient pas ça, ta façon de parler. Avec tes « Zyva ! J'vous emmerde oim, c'pas mon souci ! », ça devenait lourd de bouffer ça tous les soirs au dîner. Ton frère il trouvait ça ridicule. Ca le blasait de revenir de Poudlard pour t'entendre débiter des conneries pareilles. Il voulait que tu sois comme ses amies, là-bas ; des filles en robes, avec du beau maquillage, et qui parlaient une langue politiquement correcte. Ca te faisait rire, parce que lui, il était nulle en magie. Toi, t'as toujours aimé ça. T'avais beau parler comme un déchet, ça surprenait de te voir remuer une baguette et de soulever toutes les feuilles mortes dans le jardin. Ton charmant frangin était dégouté, parce que limite le bout de bois te préférait à lui. Alors à tes onze ans, t'étais heureuse. Tu venais de recevoir la lettre pour entrer dans l'école de tes rêves.

Titre 2

« Serpentard. »

C'était compliqué. Très compliqué. T'étais heureuse et fière, mais en même temps t'avais l'impression que c'était pas normal. Le choixpeau t'avait murmuré quelque chose comme « Il faut creuser, mais je vois de l'ambition et de l'orgueil ». Tu hésitais, c'était un compliment pas très élogieux. Serpentard, la maison en soi était cool. Ce qui l'était moins, c'est l'aversion qu'ils avaient souvent envers les moldus. Et oui, parce que t'en étais une, pure et dure. Tes parents, ils étaient pas  du tout magiciens. Tu sais pas trop, ni ton frère d'ailleurs, d'où ça venait. T'y réfléchissais pas, surtout. C'était pas grave, tu t'amusais énormément quand même. T'avais donc rejoint Serpentard. Et t'as chuté, bizarrement. T'étais un bonhomme, une racaille limite, dans un corps de gonzesse. T'étais pas moche, limite t'étais potable, mais une fois que t'ouvrais ta bouche, c'était foutu. Le sort jeté à Cendrillon, il disparaissait en fumée, pfiou, d'un coup. Les gars, ils t'aimaient bien. T'étais un pote. Un pote féminin au masculin. Alors ça te perturbait. Ça te perturbait, parce que t'aspirais aux robes et au maquillage. Tu rêvais des talons portés discrètement sous le manteau de Serpentard. Tu voulais comprendre comment les filles arrivaient à faire des coiffures aussi belles, alors que toi t'arrivais à peine à faire une queue de cheval. Puis tes amis, ils se foutaient de ta gueule, parce que t'avais un visage cool mais pas le comportement adéquat. Tu leur balançais un « Ta gueule connard », avec le plus de venin que tu pouvais cracher. Ça marchait qu'à moitié, mais ils étaient moins chiants sur ton aspect physique.

Puis, t'as eu envie de connaître les histoires d'amour. Tu voyais les couples au coin de l’œil, t'avais 14 ans, ça t'intriguait. Tu te demandais si les lèvres des mecs avaient un goût différent de ton gloss parfum cerise. Tu voulais savoir ce que tes potes entendaient par « j'me la ferai bien ». C'était un langage inconnu, pour toi. Donc tu leur demandais des explications. Puis un jour, y en a un qui t'a proposé de « tester des trucs ». Tout l'monde croyait que tu comprenais, que tu refuserais. Bah non. Sous tes mèches rousses, tu devais avoir des racines blondes. Vous vous êtes embrassés plusieurs fois, vous avez joué un peu sans être trop sérieux et sûr de ce que vous faisiez. Ça a duré un peu, mais pas trop. C'était marrant, tu t'amusais bien toi. Lui aussi. Au fur et à mesure, vous ressembliez un peu à un couple, les gens que tu enviais avant. T'avais toujours un langage de racaille, mais c'était un peu plus doux avec lui. Tu commençais à devenir « féminine », on disait. Tu t’embellissais, ou un truc du genre. Mais y avait des moments où c'était bizarre avec ton copain. Il y a des fois, il était en colère, et il te traitait de « moldue ». Ca te blessait pas, t'avais l'habitude.

Ce qui était bizarre, c'est que t'avais l'air d'apprécier les disputes. T'avais l'air d'aimer qu'il te traite mal. Une de tes potes t'avait demandé pourquoi t'avais l'air heureuse quand tu t'engueulais avec ton « premier amour ». T'avais répondu quelque chose comme « Je sais pas, ça fait mal mais en même temps, j'me sens bien ». Elle trouvait ça étrange, presque flippant. Toi aussi. Ton copain aimait bien. Mais t'as eu 15 ans, puis y a les examens, les matchs de Quidditch, les changements, et vous vous êtes séparés comme ça, sans prévenir personne. Pendant quelques mois, les gens te demandaient où il était, ils voulaient savoir où était passé votre belle histoire. Vaguement, tu murmurais que c'était devenu « plat », et que « il fallait passer à autre chose, c'tout ». On ajoutait rien de plus, on savait que t'étais un peu à part.

Titre 3

Et maintenant t'as seize ans. T'es un peu plus féminine, mais tu parles toujours aussi mal. T'as réalisé que t'aimais la douleur, un peu. T'es maso, mais pas trop. T'as pas envie de te faire fouetter, mais un peu de violence pendant l'acte, ça te dérange pas. Plus on t'insulte, plus tu te hais, plus tu te sens vivre. C'est assez particulier comme état, on te fait souvent la remarque. Mais tu t'en fiches, c'est drôle comme façon de vivre. Tu te prends pas au sérieux, c'est tellement plus facile. Tu sais pas trop où tu vas, comment t'y vas, mais t'avances, à défaut d'voir un mur devant toi. Et vaguement, juste vaguement, tu te dis que tu devrais essayer de te comporter comme une fille plutôt que de te la jouer racaille en mousse, alors que t'es juste une soumise qui assume qu'à moitié.





Hors-Jeu

Prénom ou Pseudo : nevertheless, ou tout simplement Mina Âge : 17 ans Comment as-tu découvert le forum ? C'la faute à Vitali et Sam, j'suis pas responsable ! Avatar : Random rousses FTW. ♥ Crédits : Crédits : weheartit, modifications par mes soins. (ノ◕ヮ◕)ノ*:・゚☆

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Duels : Ree Hattaway |Gagné| ★ Merwan Alister |Perdu| ★ Sion Davies |En cours|
Année d'étude : 7ème année
Baguette magique : En bois de Laurier, trente trois centimètres, aile de farfadet
Patronus : Une chenille
Animal de compagnie : Une tortue
Devise : Qui vivra verra
Sortilège favori : Incendio
Parchemins : 262
Elève à Gryffondor
Elève à Gryffondor
MessageSujet: Re: hold'em like doing in texas plays ☾   Mar 29 Oct - 22:42

Mille pardons pour ce retard.
Ohgod. Et dire qu'on parlait sur skype le jour où tu t'inscrivais.
Go l'horloge parlante pour comprendre ce petit incident ;_; ♥

love you, et bienvenue


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magicpumpkin.forumactif.org
 

hold'em like doing in texas plays ☾

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une ile d'ordures plus grande que le Texas
» Linkin Park : Live In Texas
» L'État du Texas quitterait-il l'union des États-Unis ?
» Randonnée au Texas
» LOT N°5 : un séjour à la découverte des montagnes du Texas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC PUMPKIN ||| :: Avant toute chose :: La Cérémonie de Répartition :: Serpentard-