AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eli's life - Just get out of my way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Année d'étude : Septième année
Baguette magique : chêne rouge, ventricule de dragon, 25 cm & souple
Patronus : Paon
Animal de compagnie : Caméléon... Bulle **
Devise : Tromper pour régner
Sortilège favori : Sortilège de Désillusion
Parchemins : 199
Elève à Serpentard
Elève à Serpentard
MessageSujet: Eli's life - Just get out of my way   Dim 6 Oct - 14:15



Elizabeth Levy

Identité du Personnage


Âge : Dix-sept ans Maison : Serpentard Année d'étude/Matière enseignée : Septième année Orientation sexuelle : Bisexuelle Statut affectif : célibataire mais mariée avec mes bièraubeurres
Baguette : chêne rouge, ventricule de dragon, 25 cm & souple. Patronus : Un paon Épouvantard : Coccinelle, trop rouge, trop petit, trop de pattes, trop horrible Odeur de l'Amortensia : Tarte aux pommes saupoudré de cannelle et tout juste sortie du four. Balai : Comète 180 Animal de compagnie : Caméléon





Histoire du personnage

Misérable

ça a commencé un matin d’automne, un bébé qui arrive après neuf mois d’attente interminable. Un bébé tout ce qu’il y a de plus ordinaire, qui hurle à tel point qu’on a l’impression qu’il va cracher ses poumons et qui vire au rouge… une sorte de gremlin, le vert en moins. J’ai eu des parents tout ce qu’il y a de plus aimants mais également tout ce qu’il y a de plus ordinaires. Une famille de moldus. Une grande sœur insupportable ainsi qu’un aîné de famille toujours absent. Une famille courant d’air comme j’appelais ça. Toujours des absents et jamais personne pour la petite dernière à part ma mère. Je n’ai jamais manqué de rien, d’amour encore moins, une famille absente mais je n’en étais pas malheureuse, juste triste parfois que tout le monde ne soit pas là mais ça ne les empêchait pas de me faire la bise avant de partir ou de ma tapoter la tête pour me féliciter. Même si personne n’était jamais là pour moi, ils faisaient des efforts, le problème c’est qu’ils avaient leur vie sur le côté aussi et qu’ils ne pouvaient pas se couper en quatre. Mon père était quelqu’un de très occupé, simple employé dans une grande firme et sans aucune ambition, mais toujours occupé. Ma mère eh bien… c’était une mère, autrement dit rien. La société n’a jamais placé les femmes en haute estime et ma mère n’était qu’une femme au foyer parmi tant d’autres, médiocre. Ma sœur a suivi le même chemin d’ailleurs. Faire une flopée de gosses pour avoir de quoi s’occuper l’esprit et oublier sa misérable condition de femme. Mon frère n’était jamais là, toujours en quête d’aventure, il aimait voyager et vivait en pension avant cela, je ne l’ai jamais vraiment connu à vrai dire. J’ai grandi dans tout ça, dans une existence misérable quand moi je rêvais d’autre chose. J’ai toujours rêvé en grand m’a-t-on dit. Je ne vois pas où est le mal. Une gamine de dix ans qui n’a jamais rien vécu d’extraordinaire. Bien sûr il y avait ces fois où je faisais ces trucs, à l’époque je ne savais pas comment, je trouvais juste ça magnifique surtout l’épisode des bulles dans le jardin, des bulles partout et puis plus rien. Je trouvais ça fantastique et je me voyais parfois être la grande héritière d’une famille de fées, les contes de fées me rendaient naïve et nunuche à l’époque. C’est lorsque j’ai reçu ma lettre que j’ai compris que les fées n’y étaient pour rien et que je ne devais cela qu’à moi-même, qu’à mon talent. C’est là que tout a vraiment commencé pour moi.

The best one

Je me souviens encore du jour où j’ai reçu ma lettre, d’abord l’incrédulité puis ensuite le sentiment d’émerveillement et de satisfaction ressenti par la suite. Une sorcière. Un simple mot, mais un mot qui sonnait tellement doux à l’oreille. Un mot qui me promettait aussi un avenir meilleur, tellement meilleur que tout ce que je connaissais déjà. L'occasion rêvée de sortir de mon trou à rat, de ne pas avoir la même vie de minable que les autres.

Mes parents ont d’abord cru à une mauvaise blague mais dans l’ensemble ils ont plutôt bien réagit, moins obtus que ce que je pensais. C’est pour ça que j’ai dit que mes parents étaient des gens bien, en dépit du fait qu’ils soient lamentablement normaux, ils ont vu que c’était ce qu’il y avait de meilleur pour moi, que je pourrais avoir un avenir digne de ce nom alors ils m’ont laissé partir. Mon grand-frère est même rentré pour l’occasion, pour accompagner sa « petite sorcière de sœur » comme il m’a appelé à partir de mes onze ans. C’est lui qui est venu avec moi pour chercher mes fournitures scolaire, lui qui m’a poussée à entrer chez Ollivander, qui m’a tenu la main quand j’ai vu la tête des gens qui m’entouraient, légèrement intimidé. Et ensuite je suis rentrée ici, avec l’idée que j’étais spéciale, une moldue devenue sorcière, pas banale et surtout différente. Tout ce que je voulais c’était être la meilleure, devenir la sorcière la plus connue de l’histoire de la magie, qu’on sache qui j’étais et qu’on en oublie ma première condition. C’est peut-être pour ça que j’ai été envoyée à Serpentard, trop ambitieuse, désireuse de faire mes preuves et peu importe les moyens employés, rusée et malveillante aussi, suffisamment pour appartenir aux serpents, sans compter mon côté hautain et ma fierté. Une fierté bien plus grande que n’importe quelle autre, je suis moldue et je ne le cache pas, je m’en amuse même, de savoir que je reste l’une des meilleures élèves malgré mon handicap de départ. Ça, ça les fait tourner en bourrique et j’en joue, je me moque d'eux. En y repensant, Serpentard devait être la meilleure maison pour moi, celle où mon ambition et où mes tours seraient reconnus à leur juste valeur. J’ai passé toute ma scolarité avec ce seul but, celui d’être la meilleure, meilleure encore que les Serdaigles. Bien évidemment tout cela a un prix, ça me demande de l’application, des heures de travails, écraser les autres sous sa semelle sans oublier d’être lèche-bottes avec les profs où ceux qui peuvent m’être utiles dans ma course aux honneurs, mais je n’en oublie pas pour autant de vivre et de profiter, je n’ai jamais oublié d’où je venais non plus, rentrant chez moi chaque été pour avoir des nouvelles de mon monde d’origine, même s’il me semble plus distant à chaque fois que j’y retourne. Et puis il y a eu cette année, celle où tout a dérapé, enfin où l'autre vieux fou est arrivé.

Bulle & ambition

La guerre a éclaté dans ce monde d’origine, causant plus de mal que je ne l’aurais cru. Mon père s’est retrouvé sans emploi et envoyé sur le front ainsi que mon frère. Depuis, plus aucune nouvelles d’eux. Ma sœur elle, a trouvé l’opportunité de lâcher sa vie de femme au foyer et s’est engagée comme infirmière. Et puis... ma mère est morte aussi. Je ne sais pas de quoi exactement, beaucoup de fièvre en tout cas et je me suis surprise à penser que c'était mieux pour elle. Cruelle ? Non, réaliste. Dans ses derniers moments, elle n'était plus qu'une ombre, pire encore que lorsqu'elle vivait vraiment alors c'est mieux qu'elle soit partie avant tout ce carnage avec cette guerre et tout, au moins elle n'aura pas eu plus de chagrin que nécessaire. Je suis triste, c'est sûr mais... il faut bien finir par faire son deuil, et puis soyons réaliste. Si la maladie n'avait pas eu raison d'elle, la guerre aurait eu sa peau, c'est un mal pour un bien d'une certaine manière.  Après ça, j'ai été seule à nouveau et j'ai cru pendant un moment que je ne pourrais pas revenir ici, dans le monde auquel j’appartiens vraiment, j’étais terrifiée à cette idée, terrifiée qu'on me retienne pour m'inclure dans cette guerre à mon tour ou pour devoir prendre soin de la maison, enfin une sottise du genre. Devoir dire au revoir pour toujours à la magie à cause d’une guerre ridicule qui ne me concernait en rien… Pas question. Mais visiblement ça n’a traversé l’esprit de personne à la maison, ou alors ils ne m’en ont rien dit. Alors je suis revenue à Poudlard, après un été à stresser, je suis revenue chez moi. ça m'a d'ailleurs rendue bien plus déterminée à rester au sommet, toute cette guerre... ce n'est pas pour moi et puis finir mes jours dans un état aussi lamentable que ma mère... Quoi qu'il en soit je suis de retour pour cette nouvelle année. Bien évidemment il y a eu tous ces... changements, un vieux qui crève (a-t-on idée de mourir de manière aussi idiote d'ailleurs ?) pour qu'un cinglé le remplace et autorise toutes les créatures à venir dans l'enceinte de l'école... un dingue. Remarquez, c'est grâce à ça que j'ai pu amener mon caméléon domestique à l'école, une adorable bestiole qui répond au doux nom de... Bulle. Ne cherchez pas pourquoi, je trouvais que ça lui allait bien même si c'est un nom à la con, et puis ça me rappelait mes débuts en magie alors... enfin bref, Bulle quoi. Remarquez, tous ces changements ne sont pas si mal mais juste loufoques, et le dirlo est un peu crétin sur les bords mais ça reste juste un détail, non ? Maintenant j'entame la septième année, la dernière et celle qui me permettra d'enfin accéder aux hautes sphères du monde magique, je me vois bien ministre de la magie un de ces quatre, pas vous ?  





Hors-Jeu

Prénom ou Pseudo : Blurry, Redh, Lily,... Âge : Dix-neuf ans Comment as-tu découvert le forum ? Top-site Avatar : Mikazuki Yozora de Boku wa Tomodachi ga Sukunai Crédits : on ne veut pas de problèmes avec les créateurs des images. Pour cette fiche, images de Tumblr, zerochan et code par Eleantine

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Duels : Ree Hattaway |Gagné| ★ Merwan Alister |Perdu| ★ Sion Davies |En cours|
Année d'étude : 7ème année
Baguette magique : En bois de Laurier, trente trois centimètres, aile de farfadet
Patronus : Une chenille
Animal de compagnie : Une tortue
Devise : Qui vivra verra
Sortilège favori : Incendio
Parchemins : 262
Elève à Gryffondor
Elève à Gryffondor
MessageSujet: Re: Eli's life - Just get out of my way   Dim 6 Oct - 17:38



Ton statut affectif m'a fait bien rire xD Et je n'ai rien à dire de plus sur ta fiche si tout semble être dans l'ordre ! J'espère que tu te plairas sur le forum et si tu as des questions n'hésite surtout pas ♥️.

Excellent jeu !  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magicpumpkin.forumactif.org
 

Eli's life - Just get out of my way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC PUMPKIN ||| :: Avant toute chose :: La Cérémonie de Répartition :: Serpentard-